Le rôle du Groenland dans les enjeux de l’Arctique

Résumé :

 

Le regain d’intérêt pour la région arctique, dû aux conséquences du changement climatique, coïncide avec l’émergence du Groenland sur les scènes arctique et internationale. Carrefour des intérêts américains et européens dans la région, le Groenland, territoire autonome grand comme quatre fois la France et peuplé d’environ 57 000 habitants,  s’inscrit dans une problématique spécifique à caractère évolutif, qui dépasse le cadre régional. L’autonomie renforcée du Groenland au sein du Royaume de Danemark rapproche le territoire d’une éventuelle indépendance, suscitant un intérêt grandissant de la communauté internationale.

 Le Groenland, de par son immense calotte glaciaire, ses ressources naturelles, en particulier un potentiel considérable en terres rares, et sa localisation au cœur de l’Arctique, nouvelle frontière des relations internationales, revêt un caractère stratégique et s’inscrit en tant qu’enjeu clé des développements dans la région arctique et des défis globaux de l’adaptation au changement climatique et de la sécurité énergétique dans le cadre d’une économie amenée à devenir bas carbone.

 La construction étatique du Groenland, entre désir d’indépendance rapide et approche pragmatique, apparaît comme un enjeu central dans la définition du rôle du Groenland dans les enjeux de l’Arctique. Le processus de construction étatique du Groenland devient un enjeu de sécurité majeur, particulièrement au vu des ressources stratégiques du territoire, dès lors qu’une aide provenant d’un État désireux de se positionner ou de renforcer sa présence dans la région est envisageable en cas de défaillance de l’économie d’un État groenlandais.

 

 THE ROLE OF GREENLAND IN THE ARCTIC

 The strengthen interest for the Arctic region, due to the consequences of climate change, coincides with the emergence of Greenland on the Arctic and international scenes. At the intersection of American and European interests in the region, Greenland, a self-ruled territory as large as four times the size of France and inhabited by about 57.000 people, forms part of a specific debate which is of an evolutionary nature and goes beyond the regional context. Stronger autonomy within the Kingdom of Denmark is bringing Greenland closer to a possible independence, generating growing interest amongst the international community.

 Greenland, due to its huge icecap, its natural resources, particularly a enormous potential of Rare Earth Elements, and a location at the centre of the Arctic, new frontier of international relations, assumes a strategic dimension and appears as a key issue for developments in the Arctic region and for global challenges such as adaptation to climate change and energy security in the context of an economy expected to become low-carbon.

 Greenland’s state-building, between desire of fast independence and pragmatic approach, appears as a central issue to define the role of Greenland in the Arctic. Greenland’s state-building process becomes a major security issue, particularly seen the territory’s strategic resources, as soon as assistance from a state willing to position or strengthen its presence in the region is possible in case of the economic failure of a Greenlandic state.      

 

Auteur

DEGEORGES Damien

Directeur de thèse

Thierry GARCIN

Spécialité

Sciences Politiques

Date de soutenance

30/11/2011