Devouche Emmanuel

Maître de conférences, Habilité à Diriger les Recherches
Membre junior de l’Institut Universitaire de France

emmanuel.devouche@parisdescartes.fr : 33 (0)1.76.53.31.33
Laboratoire Psychopathologie et Processus de Santé (EA4057)
Laboratoire de Recherche en Psychopathologie et Psychiatrie Périnatale (RePPer), EPS Erasme

Profil Citations :
http://orcid.org/0000-0003-3987-1842
http://scholar.google.fr/citations?user=9snIYxIAAAAJ
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Devouche
https://www.researchgate.net/profile/Emmanuel_Devouche

Thèmes de recherche :

L'objectif général de mes recherches est d’améliorer nos connaissances de la richesse des échanges précoces du bébé avec son environnement social et identifier les racines de l’intelligence sociale qui amèneront à l’émergence de compétences sociocognitives telles que l’attention conjointe. Mon activité de recherche suit ainsi deux axes principaux :
Les recherches menées portent sur la communication spontanée en face-à-face de la naissance à 3 mois et sur l’émergence des routines interactives au cours de la période 3-6 mois, en combinant l’approche transversale et longitudinale, et l’observation armée en milieu habituel et standardisé. Cette recherche fondamentale sur le fonctionnement des interactions précoces et leur développement sert par ailleurs de cohorte témoin pour l’étude des troubles graves des interactions parents-enfants, avec des développements : 1. en amont, vers la santé de la femme enceinte et allaitante ainsi que l’évaluation et la mise ne place des prises en charge des troubles psychopathologiques et des troubles psychiatriques de la période périnatale, en particulier pour les femmes ayant peu ou pas d’accès aux soins de santé mentale, 2. en aval sur le suivi longitudinal des enfants au cours de la première année de la vie et sur l’évaluation des prises en charge effectuées par les différents dispositifs cliniques tels que l’Aubier et PPUMMA en lien avec le laboratoire de Recherche en Psychopathologie et Psychiatrie Périnatale (RePPer) de l’EPS Erasme.

  • Étude des facteurs de vulnérabilité chez la femme enceinte (troubles de la personnalité, troubles de l’humeur, troubles somatiques, prise de psychotropes…) et de leurs conséquences sur la qualité des échanges précoces et le développement sociocognitif.
  • Étude de la communication mère-bébé au cours du premier semestre de vie avec un intérêt particulier pour la dimension vocale et les routines interactives telles que le jeu de coucou ou les chansons à gestes.
  • Étude de l’émergence de la communication référentielle au cours de la première année.

 

Publications significatives :

  • Devouche E, Dominguez S, Bobin-Bègue A, Gratier M, Apter G. Effects of familiarity and attentiveness of partner on 6-month-old infants' social engagement. Infant Behavior and Development 2012;35:737-41. http://dx.doi.org/10.1016/j.infbeh.2012.07.021
  • Dominguez S, Devouche E, Apter G, Gratier G. The roots of turn-taking in the neonatal period. Infant and Child Development
  • Filippa M, Devouche E, Arioni C, Imberty M, Gratier M. Live maternal speaking and singing have beneficial effects on hospitalised preterm infants. Acta Paediatrica 2013;102:1017–20. http://dx.doi.org/10.1111/apa.12356
  • Gratier M, Devouche E, Guellai B, Infanti R, Yilmaz E and Parlato-Oliveira E (2015) Early development of turn-taking in vocal interaction between mothers and infants. Front. Psychol. 6:1167. http://dx.doi.org/10.3389/fpsyg.2015.01167
  • Morange-Majoux F, Devouche E. Verbal scaffolding can influence manual preference in 5 month-old-infants. Frontiers 2014. http://dx.doi.org/10.3389/fpsyg.2014.01225

 

Doctorant(e)s encadré(e)s 2016 - 2017 :

  1. Héloïse Junier - 1ère année
  2. Caroline Boiteau - 2ème année
  3. Aude Buil - 4ème année
  4. Elodie Hanrion-Monnier (co-direction Carolyn Granier-Deferre) - 4ème année