Principes généraux

Le doctorant, lors de ses trois premières années de thèse, doit obligatoirement suivre 15 jours de formation en vue de son insertion professionnelle future.

Une journée de formation équivaut à 6 heures de présence.

Au cours de sa thèse, et de préférence pendant les deux premières années (la troisième étant principalement consacrée à la rédaction de son manuscrit), et en parallèle de son travail de recherche, le doctorant doit suivre 15 jours de formation complémentaire en vue de son insertion professionnelle future.
Il n'y a pas d’obligation stricte à suivre exactement 5 jours de formation par année universitaire ; le doctorant pouvant moduler les sessions à sa guise.
En revanche, aucune dérogation pour une inscription en quatrième année ne sera accordée si ces 15 jours de formation n’ont pas été validés lors des trois premières années de thèse.

Ainsi, dans le but d’améliorer la formation scientifique et technique des doctorants et de préparer au mieux leur insertion professionnelle, l’ED a multiplié son offre de formation au cours de ces dernières années.
Le doctorant peut dorénavant choisir une formation parmi :

  1. le catalogue du CFDip
  2. les modules proposés par l’ED
  3. la formation extérieure : type DU, bibliothèques, écoles thématiques de formation, MOOC, Collège de France, ... :

Les formations gérées par le CFDip sont automatiquement saisies et créditées par le CFDip.
Pour les modules de l'ED et la formation extérieure, veuillez vous reporter aux instructions spécifiques (voir liens).
Dans tous les cas, l’assiduité est obligatoire : aucun module ne sera validé si le doctorant n’a pas assisté à la totalité des heures de formation.

Attention !
  • Un doctorant contractuel avec missions d'enseignement doit obligatoirement et uniquement suivre les formations proposées au catalogue du CFDip à raison de 5 jours/an.
  • Le stage post-master pour l’obtention du titre de psychologue ne constitue en aucun cas une formation complémentaire dans le cadre de l’ED.
  • En aucun cas, les séminaires obligatoires proposés par les différents laboratoires ne constituent des modules de formation complémentaire pour leurs doctorants.
  • En aucun cas les articles, communications à des congrès, Journées de l’ED ne peuvent être considérés comme des formations complémentaires.

 
Conformément à l’arrêté relatif à la formation doctorale du 07 août 2006, à la politique de l’Université Paris Descartes et à la décision du Conseil de l’ED261-3CH du 1er février 2007 qui en a précisé les modalités.