L'Ecole Doctorale 624 en quelques mots :

L’ED 624, née de la fusion de l’ED 382 EESC et d’une partie de l’ED 180 SHS, a deux localisations : un bureau en Sorbonne (dans le bâtiment historique du Quartier Latin, Galerie Gerson, escalier G2) et un bureau dans le bâtiment Olympe de Gouges (Campus Paris Rive Gauche).

L’ED 624 est fondamentalement pluridisciplinaire : à partir des disciplines qu’elle regroupe (anthropologie, architecture, économie, géographie, histoire & civilisations, philosophie politique, sociologie…), elle s’efforce de promouvoir des recherches interdisciplinaires, voire transdisciplinaires. Au sein de notre ED, vous êtes près de 450 doctorant.es travaillant dans quatorze laboratoires, de statuts, de compositions et d’orientations variés.

L’ED est organisée en deux départements :

  • le Département 1 regroupe sept laboratoires : CANTHEL, CEPED, CERLIS, Cermes3, LCSP, PHILéPOL, URMIS
    Direction : Laurence SIMMAT-DURAND & Marie-Anne DUJARIER (adjointe)
    Gestion administrative : Jérôme BROCHERIOU
  • le Département 2 regroupe huit laboratoires : ANHIMA, CESSMA, EVCAU, Géographie-cités, ICT, LADYSS, LIED, PRODIG
    Direction : Patrick FARGES & Antoine REBÉRIOUX (adjoint)
    Gestion administrative : Sarah RAHMANI

 

Notre ED se caractérise aussi par son ouverture mondiale, puisque toutes les aires culturelles s’y trouvent représentées, dans les mondes africain, américain, asiatique, océanien et européen. Sa couverture diachronique n’a rien à lui envier, puisque les études sur le temps présent, tournées vers la compréhension critique du monde contemporain dans toutes ses composantes, y sont mises en résonance avec l’histoire longue des sociétés et des civilisations.

Lieux transversaux de communication et foyer de recherches communes, l’ED et chacun de ses départements ont pour mission de compléter les relations que vous entretenez avec votre directeur-rice de thèse, éventuellement vos co-directeur-rices en France ou à l’étranger (en cas de cotutelle) ou votre comité de suivi de thèse, et les encadrements offerts par les équipes de votre laboratoire de rattachement. Elle offre un cadre favorable aux activités que vous aurez envie de mener avec d’autres doctorant.es. L’ED se veut en effet, fondamentalement, un lieu d’expériences et de mise en commun, un lieu de formation pour et par la recherche, grâce à une ouverture sur des modes d’investigation et de démonstration dissemblables, grâce aussi à une dialectique vivante entre la spécialisation extrême et la confrontation des approches scientifiques et critiques. Travailler « son » sujet au contact des autres, dans le dialogue et l’échange avec d’autres chercheurs, c’est multiplier ses chances de comprendre les enjeux politiques, sociaux, économiques, intellectuels que l’on a soi-même à aborder et traiter. Tel est le postulat, ou l’évidence, sur lesquels repose l’activité de notre ED.

Sa revue, Encyclo en est le reflet et constitue l’un des lieux de confluence de ce foisonnement : sachez qu’elle a et aura besoin de bonnes volontés pour renforcer, diversifier et renouveler son équipe éditoriale.