Suivi mi-parcours

Tous les doctorants en deuxième année de thèse sont auditionnés en février-mars avec leurs directeurs de thèse devant un comité d’audition constitué de membres du bureau du département auquel il appartient et de directeurs de thèse d’équipes d’accueil rattachées à l’école doctorale. Ces auditions permettent de faire le point sur l’état d’avancement de la thèse et de s’assurer qu’elle pourra être soutenue dans les délais réglementaires (3 ans avec possibilité d’une quatrième année par dérogation après évaluation).  Les candidats et directeurs de thèse sont auditionnés ensemble durant 10 minutes, puis chacun séparément durant 5 minutes devant le comité d’audition afin de détecter Les problèmes rencontrés par le doctorant dans la préparation de sa thèse et de tenter de trouver une solution pour les résoudre. L’avenir du doctorant après la thèse est aussi discuté. Au cours de l’entretien les travaux eux-mêmes n’ont à être ni présentés, ni discutés. La discussion porte sur l’état d’avancement des travaux et sur le calendrier prévisionnel jusqu’à la soutenance. Il est notamment fait un bilan au sujet des publications (obtenues, soumises, à venir avec précision de la date prévue,…). Les doctorants  doivent remplir une fiche sur l’état d’avancement de la thèse. A l’issue de cet entretien, les doctorants et directeurs reçoivent le compte-rendu d’audition qui devra être transmis avec les signatures du doctorant et du directeur de thèse.